Peut-on souder un corps de calorstat ?

postez ce que vous voulez ici, vos reportages photos, vos questions mecaniques...
Avatar du membre
sam
Membre Bienfaiteur du club
Membre Bienfaiteur du club
Messages : 1016
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013, 10:45
type de landcruiser : BJ 40 + BJ 46
ville : Vallée d'Aure
pays : France
mon job : Père au foyer !

Peut-on souder un corps de calorstat ?

Messagepar sam » mer. 11 déc. 2019, 18:33

Bonsoir.
Le corps de mon calorstat moteur B est percé. Je ne sais pas ce que c'est comme matériau. Un alliage ?

Puis-je le souder pour le garder en réserve ? J'en ai racheté un d'occasion pour le remplacer.
Sam - BJ40 1977 / FJ55 1979 / BJ46 1983

Avatar du membre
jean-jerome
Modérateur
Modérateur
Messages : 2108
Enregistré le : lun. 23 déc. 2013, 21:34
type de landcruiser : BJ 43 X 2 et HJ45pu
ville : Saint-Chamas
pays : france
mon job : Agriculteur

Messagepar jean-jerome » mer. 11 déc. 2019, 18:50

Je n'ai jamais fait, peut-être est ce faisable avec ce type de baguettes (j'en ai acheté mais pas encore testées)
https://www.amazon.fr/DURAFIX%C2%AE-BAG ... B00YS9DJZW
Un Toy un jour, Toyotiste toujours
Chi va piano va sano è chi va sano va lontano è chi va lontano a uno BJ#4

Avatar du membre
AJMA11
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1556
Enregistré le : jeu. 21 nov. 2013, 15:22
type de landcruiser : BJ 40 1976
ville : Carcassonne
pays : france
mon job : retraité

Messagepar AJMA11 » mer. 11 déc. 2019, 21:57

à ma connaissance la soudure de l'alu avec un chalumeau est particulièrement délicate (problème d'oxydation de surface)
avec un MIG ou un TIG, c'est moins (?) délicat mais il faut utiliser de l'Argon pur

le véritable problème, c'est que les pièces mécaniques en alliage sont rarement en aluminium pur d'où difficulté supplémentaire lorsque l'on ignore la composition de l'alliage utilisé (pour que la soudure soit correcte il faut que le métal d'apport soit identique à celui de la pièce à souder)
lorsqu'il s'agit d'un alliage de magnésium, la soudure est quasiment impossible, même la plupart des pros s'y cassent les dents, seuls quelques spécialistes arrivent (parfois) à faire le travail...

reste que pour un corps de calorstat qui ne subit pas de contrainte mécanique ni de pression élevée, la température du LDR est suffisamment basse...
on peut donc très bien faire une réparation durable sinon définitive avec un mastic alu genre sintofer à condition de faire une préparation soignée de la pièce, (mais attention, tous les mastics alu ne se valent pas car ils sont plus ou moins chargés en alu),
c'est d'ailleurs une technique utilisée par des professionnels (sérieux) pour réparer des circuits de refroidissement en alliage corrodés (généralement par l'utilisation prolongé d'un LDR inadéquat ou encore corrosion dite " galvanique" au contact de l'acier...)...

Avatar du membre
Zorro
100+ msg
100+ msg
Messages : 136
Enregistré le : lun. 09 déc. 2019, 21:20
type de landcruiser : BJ 40
ville : Quimper
pays : France
mon job : ne rien faire

Messagepar Zorro » jeu. 12 déc. 2019, 08:51

sam a écrit :Bonsoir.
Le corps de mon calorstat moteur B est percé. Je ne sais pas ce que c'est comme matériau. Un alliage ?

Puis-je le souder pour le garder en réserve ? J'en ai racheté un d'occasion pour le remplacer.


c'est percé où?
le corps doit bien faire 5mm d'épaisseur (cela me semble de l'alu) donc rechargeable au TIG avec un poste courant alternatif
une photo merci pour donner un avis plus précis.
un cavalier qui surgit lors de la nuit , court vers l'aventure au galop... :-D

Avatar du membre
sam
Membre Bienfaiteur du club
Membre Bienfaiteur du club
Messages : 1016
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013, 10:45
type de landcruiser : BJ 40 + BJ 46
ville : Vallée d'Aure
pays : France
mon job : Père au foyer !

Messagepar sam » jeu. 12 déc. 2019, 09:26

Image

Le vieux à gauche, le moins vieux à droite. En nettoyant pour prendre la photo, je vois qu'il ne reste plus grand chose des 5mm d'épaisseurs. Je ne sais pas si tu vois le trou... Il ne reste plus grand chose de la portée sur le bloc, et toute la partie basse est "mangée". Je crois que ma question initiale était inutile...

J'ai déjà remplacé quelques pastilles sur le bloc, maintenant cela. J'espère qu'à l'intérieur du bloc ce n'est pas trop attaqué.

Mon BJ n'a pas eu que du liquide de refroidissement classique. Il a tourné périodiquement à l'eau du robinet ou à l'eau d'oued...
Sam - BJ40 1977 / FJ55 1979 / BJ46 1983

mich
Membre du club
Membre du club
Messages : 242
Enregistré le : mar. 09 févr. 2016, 10:41
type de landcruiser : BJ 40
ville : ancelle
pays : france
mon job : conception four traitement thermique industriel

Messagepar mich » jeu. 12 déc. 2019, 10:25

Bonjour
Pour le soudage alu, avec le MIG c'est plus facile avec un gaz argon+hélium, le gaz devient plus conducteur, sa tension d'ionisation est élevée. Il transfère donc plus de chaleur avec même intensité.
Pour le tig moins de difficulté. Il faut meuler la pellicule d'oxyde en surface (temp fusion plus ht)
Pense aussi que ton corps de calorstat ne doit pas être déformé. Peut-être une solution en faisant une plaque style "rustine" tu chauffes beaucoup moins et c'est plus facile à souder. On voit pas trop su la photo.
a+ michel

Avatar du membre
sam
Membre Bienfaiteur du club
Membre Bienfaiteur du club
Messages : 1016
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013, 10:45
type de landcruiser : BJ 40 + BJ 46
ville : Vallée d'Aure
pays : France
mon job : Père au foyer !

Messagepar sam » jeu. 12 déc. 2019, 11:10

Peut-être est-ce plus parlant...

Image

Image
Sam - BJ40 1977 / FJ55 1979 / BJ46 1983

Avatar du membre
Zorro
100+ msg
100+ msg
Messages : 136
Enregistré le : lun. 09 déc. 2019, 21:20
type de landcruiser : BJ 40
ville : Quimper
pays : France
mon job : ne rien faire

Messagepar Zorro » jeu. 12 déc. 2019, 11:30

merci pour les photos
à mon avis vu la corrosion c'est mort , il ne faut pas réparer , en plus de la soudure il faudrait donner un coup de fraiseuse sur la partie en contact avec la culasse ou se trouve un joint en acier qui fait moins de 4/10 mm épaisseur

la bonne solution a été de trouver une pièce d'occase
je serai toi je contrôlerai la corrosion au niveau des raccordements de la pompe à eau
un cavalier qui surgit lors de la nuit , court vers l'aventure au galop... :-D

mich
Membre du club
Membre du club
Messages : 242
Enregistré le : mar. 09 févr. 2016, 10:41
type de landcruiser : BJ 40
ville : ancelle
pays : france
mon job : conception four traitement thermique industriel

Messagepar mich » jeu. 12 déc. 2019, 12:01

Ah ouais quand même, soudage pas possible. Corrosion que d'un coté dans le sens de circulation?, où alors c'est un lieu en rétention et ça à manquer de liquide. On dirait plus une fusion-corrosion qu'une corrosion pure. Pour l'alu fusion c'est vers 660. Vérifie que ton calorstat ouvre bien et aussi que ton vase fait bien l'expansion. Le bouchon du radia. Si tu as un défaut de refroidissement donc temp ht et pression ht c'est à risque.
a+ michel

Avatar du membre
sam
Membre Bienfaiteur du club
Membre Bienfaiteur du club
Messages : 1016
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013, 10:45
type de landcruiser : BJ 40 + BJ 46
ville : Vallée d'Aure
pays : France
mon job : Père au foyer !

Messagepar sam » jeu. 12 déc. 2019, 12:33

Je pense aussi à un lieu de rétention.

Ce BJ n'a jamais chauffé depuis 10 ans. Ni par 40° à l'ombre. Ombre qui n'existait pas d'ailleurs... Ni pour passer les cols des Pyrénées. Ni sur l'autoroute. Jamais. Le calorstat est récent : il n'en avait pas quand je l'ai acheté.
L'aiguille toujours au même endroit.
Par contre, je faisais l'appoint régulièrement depuis quelques centaines de kilomètres. Depuis que j'ai nettoyé le circuit d'ailleurs pour mettre de l'antigel ! Le radiateur a été refait depuis(faisceau neuf) car il suintait. Le bouchon du radiateur est récent aussi. Les durites remplacées. Des pastilles aussi (dont une percée à l'arrière du moteur, celle où tu sors le bloc juste pour changer la pastille !). Et maintenant le corps de calorstat. Dans le bloc, à l'emplacement du corps de calorstat, c'est visuellement moyen moyen...
La pompe à eau, je regarderai à l'occasion, mais si cela ne suinte pas et que je n'ai plus besoin de faire l'appoint aussi souvent, j'ai envie de ne pas toucher... Le mieux est parfois l'ennemi du bien, n'est-ce pas ?
Depuis que je faisais l'appoint, je n'ai jamais fait plus de 50km de distance avec. et l'appoint, c'était re-remplir le bocal.
Sam - BJ40 1977 / FJ55 1979 / BJ46 1983

Avatar du membre
AJMA11
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1556
Enregistré le : jeu. 21 nov. 2013, 15:22
type de landcruiser : BJ 40 1976
ville : Carcassonne
pays : france
mon job : retraité

Messagepar AJMA11 » jeu. 12 déc. 2019, 12:53

sam a écrit :Peut-être est-ce plus parlant...
Image


ah oui ! tout de même... mais c'est à peu près ce à quoi je m'attendais, le trou est anecdotique !
si tu devais faire une réparation au mastic alu, il faudrait tout décaper et côté percé, il te resterait à peine l'épaisseur d'une feuille de papier

conclusion, poubelle directement !

et utilises désormais un bon LDR !

Avatar du membre
sam
Membre Bienfaiteur du club
Membre Bienfaiteur du club
Messages : 1016
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013, 10:45
type de landcruiser : BJ 40 + BJ 46
ville : Vallée d'Aure
pays : France
mon job : Père au foyer !

Messagepar sam » jeu. 12 déc. 2019, 13:12

AJMA11 a écrit :...
conclusion, poubelle directement !

...


Que nenni ! Recyclons, c'est à la mode. Cela va devenir un cendrier pour les copains. Ça changera des pistons à l'envers...
Sam - BJ40 1977 / FJ55 1979 / BJ46 1983

mich
Membre du club
Membre du club
Messages : 242
Enregistré le : mar. 09 févr. 2016, 10:41
type de landcruiser : BJ 40
ville : ancelle
pays : france
mon job : conception four traitement thermique industriel

Messagepar mich » jeu. 12 déc. 2019, 13:41

Sam Quelques trucs pour vérif du refroidissement.
* qd tu mets le chauffage... odeur = pb radia.
* est-ce que les durits sont dures = joint de culasse?.
* la courroie est bien tendue = rendement pompe.
* le calorstat si OK tu presses la durit qui en sort elle doit chauffer de +en+.
* la sonde tu enlèves la cosse tu mets le ohmetre avec + ds le trou et - carcasse tu dois varier avec plus la résistance est faible plus tu chauffes.
* vérif la pompe dessous le trou "à,pleurer" si pas de LDR sort
a+ bon courage michel

Avatar du membre
AJMA11
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1556
Enregistré le : jeu. 21 nov. 2013, 15:22
type de landcruiser : BJ 40 1976
ville : Carcassonne
pays : france
mon job : retraité

Messagepar AJMA11 » jeu. 12 déc. 2019, 16:59

sam a écrit :Que nenni ! Recyclons, c'est à la mode. Cela va devenir un cendrier pour les copains. Ça changera des pistons à l'envers...


c'est une idée (un peu tordue tout de même :-D et puis c'est nul d'inciter les copains à fumer :sm4: , déjà que nos BJ fument copieusement :sm2: :lol: )
mais il y a poubelle et poubelle et puis dans les déchèteries, ils envoient presque tout au recyclage (pro), alors un petit effort voyons !

Avatar du membre
sam
Membre Bienfaiteur du club
Membre Bienfaiteur du club
Messages : 1016
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013, 10:45
type de landcruiser : BJ 40 + BJ 46
ville : Vallée d'Aure
pays : France
mon job : Père au foyer !

Messagepar sam » ven. 13 déc. 2019, 12:58

Entre la culasse et le corps de calorstat, il y a un joint métal. comment se fait l'étanchéité ? Ce n'est pas le joint métal qui l'assure.
Sam - BJ40 1977 / FJ55 1979 / BJ46 1983


Retourner vers « MECANIQUE »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : MSN [Bot] et 4 invités