Aile avant

ca rouille un BJ ? ah bon ?..bah un land ca fuit bien, alors hein !!
podenco
Membre du club
Membre du club
Messages : 309
Enregistré le : mar. 26 janv. 2016, 20:53
type de landcruiser : BJ 42 1984
ville : peage de roussillon
pays : france
mon job : non renseigné

Aile avant

Messagepar podenco » ven. 28 sept. 2018, 19:31

Un carrossier m'a refait mes deux ailes avant il y a un an et au bout de quelques mois des bulles apparaissaient déjà, laissant deviné la rouille en dessous, bien sur au niveaux des renforts !
Je voudrais les refaire et que çà dure 10 ans, alors quoi faire ?
Faire une découpe et remettre un bout de tôle neuf, supprimer le renfort en dessous, ou il y t'il une autre solution, pour être sauvé de la rouille sur les ailes avant ?

sisi70
10+ msg
10+ msg
Messages : 10
Enregistré le : ven. 21 sept. 2018, 21:39
type de landcruiser : BJ 43
ville : ribérac
pays : france
mon job : gerant garage RENAULT

Messagepar sisi70 » ven. 28 sept. 2018, 20:32

Salut ,
Des photos c'est bien , on voudrai voir .
Moi je pense qu'au bout d'un an , le travail n'est pas très bien fait . Il est parfois nécessaire de remplacer totalement des morceaux de tôle .
Et surtout une super protection du dessous , type antigravillon ou blaxon
Sinon , il existe des ailes en fibre .Mais d'un point de vue puriste , c'est pas TOP
@+

Avatar du membre
galette
500+ msg
500+ msg
Messages : 695
Enregistré le : lun. 09 mai 2016, 21:10
type de landcruiser : BJ 42
ville : Villiers nonains
pays : france

Messagepar galette » ven. 28 sept. 2018, 21:14

Des photos oui c'est mieux...
Sinon le mieux c'est enlever le renfort réparer la tôle pourri sablage de l'aile et du renfort apprêt et soudure du renfort voilà
Bj42 caisse en mille feuilles en cours de réparation
Avec da lj en cours de pose
Gaëtan

Avatar du membre
AJMA11
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1014
Enregistré le : jeu. 21 nov. 2013, 15:22
type de landcruiser : BJ 40 1976
ville : Carcassonne
pays : france
mon job : retraité

Messagepar AJMA11 » sam. 29 sept. 2018, 09:48

podenco a écrit :...quoi faire ?
Faire une découpe et remettre un bout de tôle neuf, supprimer le renfort en dessous, ou il y t'il une autre solution, pour être sauvé de la rouille sur les ailes avant ?


apparition de bulles moins d'un an après réparation... :sm1:
à mon avis, ton "carrossier" :roll: s'est contenté de décaper la rouille apparente et a mis une bonne couche de mastic sans même traiter le métal... :sm4:

j'ai réparé les miennes il y a quelques mois :

découper la partie corrodée au niveau du renfort (support des clignotants),
retirer les renforts (4 points de soudure seulement ! d'où l'espace entre aile et renfort... d'où rouille, d'autant que d'origine, aucune protection sérieuse dans les passages de roue particulièrement au niveau des renforts...))
décaper le métal à nu autour de la découpe et sur les renforts
traiter avec un dérouillant phosphatant + apprêt phosphatant + apprêt à base de zinc avant soudures
découper une pièce en tôle 1 mm et la souder, ressouder les renforts en place (au niveau des points d'origine, ou mieux en périphérie)
mastic alu tout autour du renfort pour éviter la pénétration d'eau entre renfort et aile
finition habituelle au mastic à l'extérieur de l'aile + peinture
peinture époxy 1 ou 2 couches à l'intérieur de l'aile + bonne couche d'anti gravillon en insistant bien au niveau du renfort

rendez-vous dans 10 ans pour savoir si ça a tenu le coup :-D
(mais j'ai procédé comme ça sur un autre véhicule il y a 25 ans et toujours nickel !)

podenco
Membre du club
Membre du club
Messages : 309
Enregistré le : mar. 26 janv. 2016, 20:53
type de landcruiser : BJ 42 1984
ville : peage de roussillon
pays : france
mon job : non renseigné

Messagepar podenco » sam. 29 sept. 2018, 18:53

Effectivement je pense qu'il va falloir que je demonte les ailes, faire sauter les renforts et faire traiter l'ensemble comme AJMA 11 le décrit. Je vous remercie pour vos conseils et comme dirait quelqu'un que je connais, y a plus cas...

glr44
Membre du club
Membre du club
Messages : 155
Enregistré le : lun. 05 sept. 2016, 14:04
type de landcruiser : HJ 45 1980
ville : NANTES
pays : france
mon job : Retraité

Messagepar glr44 » sam. 29 sept. 2018, 20:27

AJMA11 a écrit :traiter avec un dérouillant phosphatant + apprêt phosphatant + apprêt à base de zinc avant soudures
découper une pièce en tôle 1 mm et la souder, ressouder les renforts en place (au niveau des points d'origine, ou mieux en périphérie)
mastic alu tout autour du renfort pour éviter la pénétration d'eau entre renfort et aile

bonsoir AJMA11

Toute la difficulté pour les non-professionnels, dont je suis, est de trouver les bons produits à utiliser, quelle marque, quelle référence...

Par exemple pour le débrouillent phosphates et le mastic, alu pourrais-tu donner des références de produits ?

Merci
----------------------
HJ45 de 1980 en ma possession depuis 1985
108000km garantis
CT OK sans contre-visite :D

Avatar du membre
AJMA11
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1014
Enregistré le : jeu. 21 nov. 2013, 15:22
type de landcruiser : BJ 40 1976
ville : Carcassonne
pays : france
mon job : retraité

Messagepar AJMA11 » dim. 30 sept. 2018, 09:58

n'étant pas professionnel non plus et quelque peu isolé dans une sorte de "désert technologique" :( (l'Aude ne produit quasiment que de la vigne et on y vend surtout du vin, pas cool pour nos anciennes :-D ...) cela fait plus de 20 ans je me fournis essentiellement chez Restom (le "patron" est lui même collectionneur d'anciennes...)

peut-être un peu plus cher que ce qu'on peut trouver d'équivalent en cherchant bien, mais beaucoup de produits adaptés et j'ai rarement été déçu par leurs produits et ça m'évite de multiplier les fournisseurs et les frais de port... en outre, il répondent vite et précisément aux questions techniques par mail

voici quelques liens vers des produits indispensables quand on s'attaque à une vieille carrosserie : https://restom.net/9-carrosserie-preparation

dérouillant phosphatant
https://restom.net/chassis-cadre/272-re ... 91459.html

primaire phosphatant et primaire zinc
https://restom.net/carrosserie-preparat ... 36731.html
https://restom.net/carrosserie-preparat ... 35116.html

mastic alu (très bon)
https://restom.net/carrosserie-preparat ... 59487.html

peinture époxy
https://restom.net/peintures-coloris-co ... uleur-list

sinon, pour les mastics, anti gravillon, colles, joint PU et autres produits de préparation et finition pour carrosserie je me fournis aussi ici (produits professionnels essentiellement d'origine polonaise avec un très bon rapport qualité prix...)
https://www.lecoinducarrossier.fr/

Avatar du membre
AJMA11
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1014
Enregistré le : jeu. 21 nov. 2013, 15:22
type de landcruiser : BJ 40 1976
ville : Carcassonne
pays : france
mon job : retraité

Messagepar AJMA11 » dim. 30 sept. 2018, 10:05

podenco a écrit :Effectivement je pense qu'il va falloir que je demonte les ailes, ...


ça peut très bien se faire sans démontage des ailes (c'est ce que j'ai fait), un peu plus pénible pour faire les soudures par dessous, mais ça le fait

podenco
Membre du club
Membre du club
Messages : 309
Enregistré le : mar. 26 janv. 2016, 20:53
type de landcruiser : BJ 42 1984
ville : peage de roussillon
pays : france
mon job : non renseigné

Messagepar podenco » dim. 30 sept. 2018, 14:15

Image

Image
Voila photos d'une aile, les deux sont dans le même état.
Elles sont en assez bon état, on peut voir en dessous au niveau du renfort qui se trouve au millieu de l'aile qu'il n'y a pas vraiment de pourriture, mais je suppose qu'entre le renfort et l'aile il doit y avoir de l'humidité qui a fait que ça ressort sur l'extérieur de l'aile. Je vais voir si effectivement on peut enlever le renfort et traiter l'ensemble sans enlever l'aile, ça ferais gagner du temps. Merci AJMA11.

Avatar du membre
AJMA11
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1014
Enregistré le : jeu. 21 nov. 2013, 15:22
type de landcruiser : BJ 40 1976
ville : Carcassonne
pays : france
mon job : retraité

Messagepar AJMA11 » dim. 30 sept. 2018, 17:28

aïe !

ça n'est pas du tout le même problème (ni tout à fait la même approche pour réparer), je pensais que ton problème se situait comme sur le mien sous les blocs clignotants

ton problème ne vient pas particulièrement du renfort qui supporte l'aile mais de l'accumulation de boue dans le repli de la bordure d'aile (on ne pense pas toujours à passer régulièrement le karcher tout au long de la bordure...)

mais je confirme mon impression, ton carrossier a saboté le travail, il a poncé et mastiqué et repeint la surface extérieure sans s'occuper de l'intérieur et sans aucun traitement, l'humidité s'infiltre par l'intérieur entre la tôle et le mastic ou la peinture et ça cloque...

si tu ne peux pas faire jouer une "garantie" pour qu'il refasse le travail (certains artisans sont assez honnêtes pour reconnaitre leur responsabilité, mais ils sont rares), tu devrais pouvoir réparer sans démonter l'aile à condition de ne pas être trop maladroit avec un MIG

commences par bien décaper métal à nu par l'intérieur et par l'extérieur (de préférence dans cet ordre) sur une bande de 5 cm de large (ca devrait suffire au vu de la photo) et tout au long de la partie malade + 5 cm de part et d'autre
ensuite découper toute la partie malade jusqu'au métal sain et attention, même s'il n'y a pas encore de perforation à certains endroits, le métal peut être aminci ce qui fera des trous au soudage... pas cool (pour découper j'utilise généralement une mini perceuse genre Dremel avec des disques de 25/30 mm, un peu long à faire mais plus précis qu'une disqueuse)

pour faire la rustine, les très bons soudeurs découperont une pièce qu'il faudra galber au mieux (pas toujours évident quand on n'a pas l'outillage pour) exactement à la dimension de la découpe et la souderont bord à bord en continu...
sinon, on peut découper la rustine environ 2 cm plus large et galber
percer dans l'aile des trous de 4 ou 5 mm tout autour de la découpe, (environ tous les 5 cm), ils serviront pour les points de soudure

après traitements de l'aile et de la rustine au dérouillant + apprêt phosphatant + apprêt zinc (attendre 24 à 48 h avant de souder), placer la rustine par l'intérieur de l'aile, si la rustine n'est pas trop large, le renfort ne devrait pas trop gêner pour la glisser en place, (le renfort n'est soudé qu'au niveau du repli de la bordure d'aile, si ça ne passe pas, il faudra improviser une solution comme par exemple dessouder ou découper le renfort pour pouvoir l'écarter de quelques mm)
soudage par points tous les 5 cm (perforations) avec un fil de 0,6, mais si on ne dispose pas de 4 mains (très) efficaces, visser 1 trou sur 2 avec des vis à tôle auto taraudeuses, faire un point de soudure tous les 10 cm avant de retirer les vis et de faire les autres points...
après, on peut ou pas faire un cordon de soudure continu depuis l'intérieur ou assurer une étanchéité tout autour de la rustine avec du mastic alu

bien sûr, il y aura un décalage de 1 mm côté extérieur entre la surface de l'aile et celle de la rustine mais un premier masticage soigné avec du mastic alu rattrapera facilement la différence sans risque de fissuration...
idéalement, si on dispose d'une pince à soyer on peut créer un "décalage" tout autour de la rustine ce qui lui permettra d'être au même niveau que l'extérieur de l'aile...

restera à poncer, mastiquer, reponcer etc. avant la couche d'apprêt, la retouche de peinture et le polissage final

pour la finition du côté intérieur j'ai déjà indiqué ma méthode...
bon courage

podenco
Membre du club
Membre du club
Messages : 309
Enregistré le : mar. 26 janv. 2016, 20:53
type de landcruiser : BJ 42 1984
ville : peage de roussillon
pays : france
mon job : non renseigné

Messagepar podenco » dim. 30 sept. 2018, 20:05

Encore une fois merci AJMA11, de prendre le temps de répondre et décrire toutes les étapes à mettre en œuvre.

glr44
Membre du club
Membre du club
Messages : 155
Enregistré le : lun. 05 sept. 2016, 14:04
type de landcruiser : HJ 45 1980
ville : NANTES
pays : france
mon job : Retraité

Messagepar glr44 » dim. 30 sept. 2018, 21:20

Merci AJMA11 pour ces références.

Je pense que prendre les différents produits chez le même fournisseur, est un gage de compatibilité !
----------------------
HJ45 de 1980 en ma possession depuis 1985
108000km garantis
CT OK sans contre-visite :D

sisi70
10+ msg
10+ msg
Messages : 10
Enregistré le : ven. 21 sept. 2018, 21:39
type de landcruiser : BJ 43
ville : ribérac
pays : france
mon job : gerant garage RENAULT

Messagepar sisi70 » lun. 01 oct. 2018, 07:20

AJMA11 a écrit :n'étant pas professionnel non plus et quelque peu isolé dans une sorte de "désert technologique" :( (l'Aude ne produit quasiment que de la vigne et on y vend surtout du vin, pas cool pour nos anciennes :-D ...) cela fait plus de 20 ans je me fournis essentiellement chez Restom (le "patron" est lui même collectionneur d'anciennes...)

peut-être un peu plus cher que ce qu'on peut trouver d'équivalent en cherchant bien, mais beaucoup de produits adaptés et j'ai rarement été déçu par leurs produits et ça m'évite de multiplier les fournisseurs et les frais de port... en outre, il répondent vite et précisément aux questions techniques par mail

voici quelques liens vers des produits indispensables quand on s'attaque à une vieille carrosserie : https://restom.net/9-carrosserie-preparation

dérouillant phosphatant
https://restom.net/chassis-cadre/272-re ... 91459.html

primaire phosphatant et primaire zinc
https://restom.net/carrosserie-preparat ... 36731.html
https://restom.net/carrosserie-preparat ... 35116.html

mastic alu (très bon)
https://restom.net/carrosserie-preparat ... 59487.html

peinture époxy
https://restom.net/peintures-coloris-co ... uleur-list

sinon, pour les mastics, anti gravillon, colles, joint PU et autres produits de préparation et finition pour carrosserie je me fournis aussi ici (produits professionnels essentiellement d'origine polonaise avec un très bon rapport qualité prix...)
https://www.lecoinducarrossier.fr/

J'en profite pour garder précieusement ces infos . ;)

Avatar du membre
Bastoun le sudiste
200+ msg
200+ msg
Messages : 407
Enregistré le : jeu. 02 mars 2017, 23:28
type de landcruiser : BJ 43
ville : Abriès
pays : france
mon job : Chef d'entreprise
Localisation : Abriès - Reims

Messagepar Bastoun le sudiste » lun. 01 oct. 2018, 09:43

Génial merci ! Voilà un fabuleux tuto qui synthétise je ne sais combien de posts présents un peu partout !! :clap: :clap:
A conserver précieusement.

Et du coup j'ajoute ma question du naïf, on voit bien que toutes ces pliures de tole c'est un vrai nid à M.... difficile voire impossible à nettoyer.
Est-ce qu'on n'aurait pas intérêt, une fois tout le travail décrit en dessus fait, à mastiquer tous ces angles pour les combler et faire que la boue liquide, l'humidité, ruissellent et s'évacuent mieux ?
C'est peut-être pas très joli ni orthodoxe, mais vu que c'est caché dans les recoins intérieurs...

PS : Désolé et un peu dégoûté pour toi Podenco... Au final c'est pas beaucoup plus réussi que mon patch fait à l'arrache avec de la peinture en bombe... :-/

Avatar du membre
AJMA11
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1014
Enregistré le : jeu. 21 nov. 2013, 15:22
type de landcruiser : BJ 40 1976
ville : Carcassonne
pays : france
mon job : retraité

Messagepar AJMA11 » lun. 01 oct. 2018, 17:59

encore une fois, je ne suis pas du tout professionnel, mais plusieurs dizaines d'années avec des anciennes et 42 ans avec le BJ... je vous livre donc le résultat de mon expérience, un professionnel (un bon, hein !) aurait certainement des remarques à faire sur ma démarche...

pour répondre à ta question
si tu appelles bien replis les bordures d'ailes et aussi la partie inférieure des seuils de porte etc.,
sur un BJ, ce ne sont pas ces replis de tôle qui sont source de corrosion perforante, avec un peu d'habitude on fait l'effort de passer soigneusement le karcher dans ces replis à chaque lavage (ce que j'ai fait depuis 42 ans sur le mien qui n'a pas de corrosion au niveau de ces replis) et faire de même côté intérieur des longerons de châssis

il y a peu de corps creux sur un BJ mais il y en a (cadre de pare brise, traverse ouverte sous plancher derrière la BV, traverse arrière sous les portillons, traverse arrière au dessus du hayon de hard top, cadre du hayon, etc...), ces corps creux n'ont reçu aucune protection sérieuse d'origine, il est donc souhaitable d'y injecter une cire pour corps creux à la première occasion (avant boursoufflure ou perforation ou tout de suite après réparation)...

les principales sources de rouille perforante se trouvent au niveau de tous les renforts soudés par points derrière la tôle de carrosserie (renforts sous les blocs clignotants, fixations du porte roue de secours, traverse inférieure du masque avant, traverse arrière de la caisse, base des portillons) et au niveau des assemblages plancher avant avec seuils de porte et arrière avec ailes dans le passage de roue, là encore soudure par point (assez espacés)
d'origine l'absence de protection spécifique avant soudure et la quasi inexistence de protection par antigravillon ou même Blakson a permis à l'humidité de s'infiltrer entre les 2 tôles et c'est généralement la tôle extérieure qui a souffert de rouille perforante... particulièrement s'il n'a pas été fait de nettoyage soigneux et régulier

pour les renforts accessibles :
le mieux après avoir bien dérouillé est de faire comme je l'ai indiqué (apprêt phosphatant puis peinture époxy qui vont pouvoir s'infiltrer par capillarité assez profondément entre tôle et renfort et une bonne couche d'antigravillon par dessus mais au pistolet, pas à la bombe, car la couche est beaucoup trop fine et surtout pas de Blakson à base de goudron non plus, ça durcit et craquelle après quelques années, l'eau s'infiltre entre tôle et Blakson et c'est parti pour le scénario catastrophe... normalement ça devrait tenir quelques dizaines d'années (déjà +20 ans de recul pour moi)

pour les "rustines" qui ne sont pas soudées bord à bord, faire l'étanchéité après apprêt phosphatant et/ou zinc mais avant peinture époxy comme je l'ai déjà indiqué, soit avec un cordon de soudure continu tout autour de la rustine ou si on n'est pas très bon en soudage (ce qui est mon cas) utiliser du mastic alu en couche assez mince (pas plus d'1 mm) sur tout le pourtour de la rustine, ensuite peinture époxy et anti gravillon en 1 ou 2 couches assez épaisses (là encore ça peut tenir plus de 20 ans)

pour les assemblages tôle pliée soudée par points sur tôle, ne pas faire l'étanchéité avec du mastic, même pas avec mastic alu, utiliser du joint PU spécial carrosserie qui peut être peint mais reste souple, en passer une couche d'1 mm tout au long de la pliure (toujours après apprêt phosphatant et avant ou même après peinture époxy mais avant anti gravillon)

enfin pour les "replis" la peinture époxy + anti gravillon (peut-être un peu plus chargé à ces endroits) suffira largement à assurer une protection durable contre toute infiltration

N.B.
la peinture époxy résiste mieux aux chocs et abrasion qu'une peinture ordinaire, de plus elle reste souple dans le temps (ce qui permet de l'utiliser pour peindre des ressorts par exemple)

un anti gravillon professionnel passé au pistolet même en couche assez épaisse, restera souple et ne se fissurera pas dans le temps (en tous cas il restera efficace beaucoup plus longtemps qu'un produit à base de goudron) si vous doutez, regardez le bas de caisse des voitures modernes, ils sont généralement anti gravillonnés sous la peinture (bien visible) et c'est toujours impeccable après plus de 20 ans

lorsqu'il y a des espaces importants dans certains recoins (et sur certaines voitures ça ne manque pas) utiliser après peinture et anti gravillon de la colle PU genre colle à pare brise (ne se peint pas mais consistance caoutchouc dur mais souple une fois pris et excellente adhérence) à appliquer en cordon puis lissé (espace de moins d'1 cm) ou en couche de quelques mm (espaces plus importants préalablement comblés avec de la mousse expansée qualité à cellules fermées)


Retourner vers « CARROSSERIE »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité