Durite caoutchouc goulotte réservoir

ca rouille un BJ ? ah bon ?..bah un land ca fuit bien, alors hein !!
Avatar du membre
taz
200+ msg
200+ msg
Messages : 269
Enregistré le : dim. 16 janv. 2011, 14:48
type de landcruiser : BJ 43
ville : L'etoile
pays : france

Durite caoutchouc goulotte réservoir

Messagepar taz » sam. 01 sept. 2018, 10:02

Salut,
sur le 43 que je suis en train de rénover, j'aimerai bien changer la grosse durite en caoutchouc (diamètre 51mm) de la goulotte de réservoir.
Celle d'origine est bien usée et comme je vais restomiser mon réservoir, le clapet anti-retour en sortie de réservoir ne fonctionnera plus, du GO va retourner facilement dans la durite. Si celle ci est un peu poreuse, ça va vite embaumer dans l'habitacle.
Problème, je ne sais pas où la trouver, ou où trouver une durite adaptable résistante aux carburants, pour une somme non délirante !
Si vous avez un bon conseil ou une adresse .... ;)
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi... Albert Einstein

Avatar du membre
BJ45de84
Bureau du club
Bureau du club
Messages : 2743
Enregistré le : lun. 12 juin 2006, 08:38
type de landcruiser : BJ 45 1984
ville : Fontenois les Montbozon
pays : France
mon job : Retraité
Localisation : Haute-Saône

Messagepar BJ45de84 » sam. 01 sept. 2018, 13:41

Toujours demander le prix chez Toyota, on est quelquefois (et rarement, hélas) agréablement surpris.

Sinon un grand choix de durites silicones chez GT2I
https://www.gt2i.com/fr/
Bernard
BJ 45 de 1984, dernière version avec BV4, disques, DA, 380 000 km. Propriétaire depuis 1986.
Rénové en 2002 : caisse arrière électro-zinguée 15/10, toit relevable alu.
Suspension Ironman, turbo, BV5, Powertrax arrière, réservoirs 150 l, compresseur d'air Sanden.

Avatar du membre
AJMA11
500+ msg
500+ msg
Messages : 985
Enregistré le : jeu. 21 nov. 2013, 15:22
type de landcruiser : BJ 40 1976
ville : Carcassonne
pays : france
mon job : retraité

Messagepar AJMA11 » sam. 01 sept. 2018, 14:41

taz a écrit :Salut,
comme je vais restomiser mon réservoir, le clapet anti-retour en sortie de réservoir ne fonctionnera plus, du GO va retourner facilement dans la durite.


je ne répondrai pas directement à ta question... (de toutes façons BJ45de84 y a déjà répondu),
par contre, j'ai déjà restomé 5 réservoirs d'anciennes dont celui de mon BJ (1976 réservoir sous siège)

à moins que ton réservoir soit de conception différente de ceux que j'ai réstomé, il n'y a aucun "clapet anti retour" à l'intérieur du réservoir lui même
par contre, celui du BJ est cloisonné (2 cloisons internes) et il y a de nombreux tubes en plus de la goulotte de remplissage (sur le mien 1 tube de sortie en bas et 4 tubes sur la face supérieure pour la mise à l'air libre et le retour carburant lors du remplissage)
la notice Restom indique la méthode à suivre pour éviter que ces tubes soient bouchés par la résine (bouchons de taille adaptée et soufflage d'air comprimé de temps en temps)

remarques :

en raison du cloisonnement, il faut prendre un kit Restom plus important que la capacité du réservoir (kit 70/110 l pour un réservoir de 62 l comme le mien) et manipuler le réservoir quasiment en permanence (tant que la résine coule encore = environ 1 heure) en tenant compte de l'emplacement des passages dans les cloisons (à repérer avant d'introduire la résine), observer comment la résine se répartit à l'intérieur (par la goulotte de remplissage, le trou de la jauge et le trou de vidange - qu'il faudra ouvrir et refermer plusieurs fois - une caméra d'exploration miniature facilite bien la tâche si on en a une)

sur le mien, le filetage du trou de vidange est constitué d'une douille soudée au fond du réservoir, elle est percée de 2 trous obliques de 3 mm au raz de la tôle du réservoir, il faut s'assurer qu'ils ne soient pas bouchés et/ou les percer pour les déboucher une fois la résine bien prise (après quelques heures) mais avant qu'elle ne durcisse complètement car une fois la résine complètement durcie (une semaine en général), il est très difficile de la percer..., au pire, si ces trous se bouchent, il restera environ 1,5 cm de carburant au fond du réservoir en cas de vidange, pas catastrophique mais ne permettra pas d'éliminer l'eau de condensation et la saleté qui pourraient stagner au fond...

important :

ne pas couler la résine si la température ambiante est élevée (meilleure répartition autour de 20°)

comme l'indique la notice Restom, pour que la résine ne risque pas de se décoller, il faut procéder soigneusement au nettoyage interne du réservoir avec le dégraissant puis le dérouillant phosphatant et rincer longuement puis sécher rapidement ...
j'ajouterai que si l'intérieur du réservoir comporte des écailles de rouille et des croutes de crasse, il faut en enlever un maximum (grattage, billes métalliques ou écrous fortement secoués, karcher) avant de commencer le traitement

décaper totalement la peinture extérieure du réservoir avant traitement ou au plus tard avant de mettre la résine, il peut y avoir des trous minuscules que la peinture empêche de voir,
plutôt que de procéder avec un brasage étain on peut boucher les trous même assez importants (+/- 5 mm de diamètre) avec une préparation de sintofer bien pâteux ou un mastic alu ça suffira à empêcher la résine de couler par les trous et ça n'est pas attaqué par la résine, une fois la résine durcie, c'est tout aussi efficace qu'avec un brasage...

voilà, y'a plus qu'à repeindre (peinture époxy plus résistante à l'abrasion et aux chocs) et à remonter le tout

Avatar du membre
taz
200+ msg
200+ msg
Messages : 269
Enregistré le : dim. 16 janv. 2011, 14:48
type de landcruiser : BJ 43
ville : L'etoile
pays : france

Messagepar taz » sam. 01 sept. 2018, 19:06

Le clapet anti retour dans le réservoir. Un simple volet qui bascule.
Image
Pour les cloisons, je sais, on a ouvert un réservoir tout pourri pour voir comment c'était dedans.

Image

Le décapage à blanc, c'est fait

[url=https://servimg.com/view/17482293/387]Image[/url
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi... Albert Einstein

Avatar du membre
AJMA11
500+ msg
500+ msg
Messages : 985
Enregistré le : jeu. 21 nov. 2013, 15:22
type de landcruiser : BJ 40 1976
ville : Carcassonne
pays : france
mon job : retraité

Messagepar AJMA11 » dim. 02 sept. 2018, 10:01

ok pour ton clapet,
mon réservoir de BJ (réservoir sous siège passager) est très différent : moins grand (il me semble d'après la photo), pas de clapet sur la goulotte, pas de "trous" dans les cloisons
alors, effectivement, l'articulation de ton clapet risque de ne plus être mobile après durcissement de la résine, il serait peut-être possible d'éviter le problème en l'actionnant régulièrement (par exemple avec une tige aimantée) tant que la résine est encore molle...

mais poses toujours la question à Restom, par mail ils répondent vite et ils ont peut-être déjà rencontré ce problème et une idée de solution...

sinon, sur le mien, même sans clapet, il n'y a pas de problème d'odeur bien que la durite de la goulotte soit toujours celle d'origine (42 ans)


Retourner vers « CARROSSERIE »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité