appret phosphatant

ca rouille un BJ ? ah bon ?..bah un land ca fuit bien, alors hein !!
bj42
500+ msg
500+ msg
Messages : 813
Enregistré le : ven. 09 déc. 2011, 11:42
type de landcruiser : BJ 42
ville : saint pierre
pays : reunion
mon job : non renseigné

appret phosphatant

Messagepar bj42 » mar. 09 août 2016, 13:11

salut à tous
j ais pas mal de repartion tole à faire
y a t il un appret phosphatnt a privilegier et d autres à eviter ou tous se valent?
en application directe sur la tole nue
merci

Avatar du membre
galette
500+ msg
500+ msg
Messages : 669
Enregistré le : lun. 09 mai 2016, 21:10
type de landcruiser : BJ 42
ville : Villiers nonains
pays : france

Messagepar galette » mar. 09 août 2016, 18:49

Bjr j utilise de acid 8 de chez u pol
Bj42 caisse en mille feuilles en cours de réparation
Avec da lj en cours de pose
Gaëtan

bj42
500+ msg
500+ msg
Messages : 813
Enregistré le : ven. 09 déc. 2011, 11:42
type de landcruiser : BJ 42
ville : saint pierre
pays : reunion
mon job : non renseigné

Messagepar bj42 » mer. 10 août 2016, 07:47

merci à toi
je vais voir si je trouves ça ici

Avatar du membre
boulou
100+ msg
100+ msg
Messages : 129
Enregistré le : sam. 10 sept. 2016, 16:23
type de landcruiser : HJ 61 1989
ville : Lège- Cap Ferret
pays : france
mon job : charpentier

Messagepar boulou » sam. 10 sept. 2016, 17:30

Salut à tous,

Nouveau ici, je suis en train de rénover une coque de 61 pour remplacer mon tas de rouille. Avant l'apprêt phosphatant, il est bon de faire un traitement à l'acide phosphorique qui a deux fonctions : la première est de bouffer la rouille, même celle que vous ne voyez pas. La seconde est de laisser une couche protectrice de phosphatation. On peut alors passer l'apprêt et le reste.

Deux produits que je connais :
- le PAC 2030 de chez Restom : bonne efficacité et rinçage après traitement. Ne pas tarder à passer l'apprêt sous peine de voir revenir la rouille.
- le dérouillant Matt Chem Marine de chez Rue de la Mer : Action moins rapide, mais sans rinçage, utile pour les parties creuses difficiles à rincer, de ce que j'en ai vu, meilleure tenue anticorrosion avant recouvrement. Apparemment, le produit se désactive au bout de 48 heures.

Pour les pièces ne pouvant pas être immergées dans un bain (carrosserie, par exemple), j'utilise un pulvérisateur. il faut renouveler la pulvérisation sans laisser sécher le produit pour une bonne efficacité. La température y fait aussi pour beaucoup, comme toute réaction chimique. Diluer à l'eau chaude et chauffer les pièces à traiter au décapeur thermique est une bonne solution.

Astuce pour traiter les corps creux : verser l'acide dilué dans un orifice du corps creux et le pulvériser partout à l'aide d'une soufflette. Masque et gants, bien sûr, bien que le produit ne soit pas extrêmement corrosif.

Si vous oubliez une pièce à traiter dans le bain, pas de panique. L'acide phosphorique n'attaque pas le métal sain. Vous retrouverez votre pièce dans une concrétion noirâtre assez friable. Un coup de brosse métallique, re-traitement rapide, et c'est bon.

Yaka !

Avatar du membre
AJMA11
500+ msg
500+ msg
Messages : 948
Enregistré le : jeu. 21 nov. 2013, 15:22
type de landcruiser : BJ 40 1976
ville : Carcassonne
pays : france
mon job : retraité

Messagepar AJMA11 » sam. 10 sept. 2016, 20:33

globalement d'accord avec boulou

j'utilise le dérouillant phosphatant de Restom depuis plus de 20 ans pour divers travaux nécessitant un dérouillage (carrosserie, réservoirs, carcasses de siège, petits objets...) et le détartrage des radiateurs.
ça décape aussi très bien le laiton et le cuivre comme les contacts électriques en tous genres

mais attention, l'action est très différente d'un "Frameto" ou équivalent qui transforme et fixe la rouille, le dérouillant détruit totalement la rouille, donc à la limite, il ne reste qu'une dentelle de métal sain et des trous...

pour les corps creux, je suis plus dubitatif, en effet le dérouillant de Restom nécessite un rinçage très soigneux et abondant suivi d'un séchage rapide et total qui ne me paraissent pas compatibles avec un corps creux,
je préfère utiliser une cire pour corps creux (existe aussi chez Restom) injectée sous pression, bien sûr, ça n'enlève pas la rouille existante, mais ça bloque durablement toute oxydation (plus de 20 ans, pour le moment, sur une de mes anciennes)

une fois bien séché, le métal traité avec le dérouillant peut éventuellement rester à nu quelques jours (pas sous la pluie tout de même),
et si on ne peut pas passer l'apprêt dans la foulée il y a aussi chez Restom un primaire phosphatant incolore qui protègera durablement de l'oxydation en attendant http://restom.net/carrosserie-preparati ... 36731.html

Chenay
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1249
Enregistré le : lun. 14 janv. 2008, 00:45
type de landcruiser : BJ 45 de 1982
ville : Hte Savoie
pays : france
mon job : non renseigné

Messagepar Chenay » sam. 10 sept. 2016, 21:43

Produit équivalent à base d'acide phosphorique : destructeur de rouille de la marque GEB, gamme industrie, environ 25 euros le litre.
Sans rinçage, très efficace en application au pinceau, pulvérisation, trempage de visserie, etc... Bien laisser sécher avant brossage léger avec brosse laiton pour les endroits accessibles, et ensuite cycle de finition, phosphatant, apprêt, et peinture.

Avatar du membre
boulou
100+ msg
100+ msg
Messages : 129
Enregistré le : sam. 10 sept. 2016, 16:23
type de landcruiser : HJ 61 1989
ville : Lège- Cap Ferret
pays : france
mon job : charpentier

Messagepar boulou » sam. 10 sept. 2016, 23:11

Pour répondre à AJMA11, c'est pour ça qu'il vaut mieux utiliser pour les corps creux un dérouillant sans rinçage, pour ces évidentes raisons. La cire, bien sûr, après.
Sinon, il y a toujours la possibilité de rincer au furet à canalisations à brancher sur le nettoyeur haute pression. C'est fou, notamment dans les longerons, renforts transversaux et châssis, toute la gadoue et morceaux séchés qu'on peut sortir de là-dedans !

bj42
500+ msg
500+ msg
Messages : 813
Enregistré le : ven. 09 déc. 2011, 11:42
type de landcruiser : BJ 42
ville : saint pierre
pays : reunion
mon job : non renseigné

Messagepar bj42 » mar. 13 sept. 2016, 07:59

pour la tole rouillée je decoupe au plasma et ensuite mig, l appret phosphatant j en aurais besoin pour eviter que le metal sain rouille.
sinon j emploi aussi regulierement l acide phospho pour les partie impossibles a changer (chassis...etc)

pour la baie de pare brise, je vais devoir remplacer quelques parties et injecter une cire a l interieur


Retourner vers « CARROSSERIE »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité