reniflard branchement

postez ce que vous voulez ici, vos reportages photos, vos questions mecaniques...
Avatar du membre
dean5
100+ msg
100+ msg
Messages : 194
Enregistré le : ven. 25 oct. 2019, 09:59
type de landcruiser : BJ 40
ville : carcassonne
pays : france
mon job : jeune retraite et maintenant exploitant forestier

reniflard branchement

Messagepar dean5 » dim. 14 juin 2020, 17:40

pour faire simple...je vais essayer de faire abstraction de cette fumee en connectant la sortie du reniflard dans le filtre a aire (apres la cartouche pour ne pas l encrasser. cette decision me parait judicieuse car le bj n ayant pas roulé depuis longtemps doit faire ses preuves avant que je me lance dans un chatier colossale. d ou ma question.

faut il decouper, souder.....ou y a t il des durite qui pourrait me satisfaire dans mon branchement et ma connexion au filtre a air. UN TUTO EXISTE T IL ? ( car pas trouve en fouillant)

j attire l attention sur les quelques gouttes qui s echappent du reniflard et qui, si je met un coude juste a la sortie , pourraient empecher l evacuation des fumees par stagnation, accumulation.

en esperant avoir ete claire. merciiiiiii

ps/pour combler me manque d air qu occasionnera cette arivee de fumee du reniflard je pensais reconnecter les snorkel !!!!!!!

Avatar du membre
Zorro
100+ msg
100+ msg
Messages : 192
Enregistré le : lun. 09 déc. 2019, 21:20
type de landcruiser : BJ 40
ville : Quimper
pays : France
mon job : ne rien faire

Messagepar Zorro » dim. 14 juin 2020, 17:50

Bonjour
les gouttes c'est quoi?
eau?
huile?
gas oil?

le fait de raccorder la durite sur la tuyauterie du filtre à air , va certes normalement éliminer visuellement le problème
mais à mon humble avis , ce reniflard ( visible) est quand même un bon indicateur de la santé du moteur
un cavalier qui surgit lors de la nuit , court vers l'aventure au galop... :-D

Avatar du membre
dean5
100+ msg
100+ msg
Messages : 194
Enregistré le : ven. 25 oct. 2019, 09:59
type de landcruiser : BJ 40
ville : carcassonne
pays : france
mon job : jeune retraite et maintenant exploitant forestier

Messagepar dean5 » dim. 14 juin 2020, 18:48

a premiere vue les gouttes c est de l huile brulée.

sagane
100+ msg
100+ msg
Messages : 138
Enregistré le : ven. 28 août 2015, 21:03
type de landcruiser : BJ 42
ville : Velaux
pays : france
mon job : retraite

Messagepar sagane » lun. 15 juin 2020, 07:46

Salut je suis d'accord avec Zorro le fait de cacher le problème ne le résoudras pas en plus tu vas encrasser ton moteur d'ailleurs sur les moteurs ancien les reniflard étais toujours a l'air libre le fait qu'ils soit renvoyer dans l'admission maintenant ce sont les normes écologiques comme l' EGR mais sa pourri le moteur en premier lieu il faut prendre les compressions déjà il faut savoir qu'elle viscosité de ton huile car si tu as mis de la super huile de synthèse en croyant bien faire c'est pas bon une bonne minérale 20w50 suffiras les autres sont trop fluide .Perso sur mon moteur j'ai rallonger le reniflard j'ai mis un té de dérivation et deux tuyaux qui partes dans les longerons du châssis sa ce vois pas en plus sa un peu de vapeur d'huile dans le châssis sa fait pas de mal.Tu as également la possibilité de mettre un récupérateur d'huiles en alu tu en trouve sur amaz ...pour pas cher et c'est propre mais surtout ne renvoie pas ça dans ton moteur (avis perso) :-D .

Avatar du membre
AJMA11
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1742
Enregistré le : jeu. 21 nov. 2013, 15:22
type de landcruiser : BJ 40 1976
ville : Carcassonne
pays : france
mon job : retraité

Messagepar AJMA11 » lun. 15 juin 2020, 08:34

sagane a écrit :tu vas encrasser ton moteur d'ailleurs sur les moteurs ancien les reniflard étais toujours a l'air libre le fait qu'ils soit renvoyer dans l'admission maintenant ce sont les normes écologiques


sur ce point, je m'inscris en faux (énergiquement)


à part mon BJ, toutes mes anciennes ont un recyclage des vapeurs d'huile via une durite aboutissant dans le filtre à air (après la ou les cartouches en général mais pas toutes)

pour ne citer que mes anciennes actuelles (j'omets les très nombreuses voitures que j'ai eues et usées, modernes à l'époque et devenues anciennes collectionnables depuis) :
jaguar 1962, Alfa Romeo 1971, Lancia 1971, Porsche 1972, aucune norme anti pollution n'était encore en vigueur à cette époque (pour les premières obligations de contrôle du CO à 4,5%, c'est après septembre 1972 ), toutes ont un reniflard aboutissant soit dans le filtre à air, soit directement dans la tubulure d'admission...

je n'ai jamais remarqué d'encrassement particulier des moteurs de ces véhicules (à part les bougies à nettoyer plus souvent que sur les moteurs modernes qui sont eux délibérément réglés "pauvre" pour réduire le taux de CO, nos anciennes doivent être réglées plutôt "riche", normes usine d'époque 6 à 8 % CO minimum !),
les vapeurs d'huile recyclées ne font qu'ajouter une quantité minime d'huile brulée sur des moteurs qui par conception consommaient de toutes façons une petite quantité d'huile, même neufs (raison pour laquelle on les vidangeait tous les 2.500 à 5.000 km tout en complétant le niveau entre temps)
il est vrai que les moteurs 2 temps (si, si, il y a eu des voitures à moteur 2 temps, très performantes d'ailleurs...) se calaminent assez vite, mais ils roulent avec des taux d'huile dans le carburant sans commune mesure avec les quelques vapeurs d'un moteur 4 temps (même le BJ de Dean :-D )...
et ne pas oublier que les diesel à injection mécanique de la génération de nos BJ sont capables de rouler durablement avec un taux d'huile carburant supérieur à 30% et même 100%, alors, pour quelques gouttes ça ne va pas faire un pataquès :roll:

pour répondre plus précisément au problème de Dean,
c'est exact, recycler les vapeurs d'huile de son reniflard ne fera que "masquer le problème", mais c'est de voir sortir la fumée qui le dérange et c'est la seule alternative à une réfection complète du moteur (joints, queues de soupapes, segments et au passage, chemises et pistons, coussinets de bielle et de vilebrequin, etc...) qui lui coûterait bien plus cher que ce qu'il a payé pour son BJ, même sans compter la main d'oeuvre...

alors, tant que son BJ tourne plutôt bien...
(principe que j'ai toujours appliqué, on ne touche pas à la mécanique d'une ancienne tant qu'elle marche plutôt bien, et si on ouvre un moteur, alors, on refait sérieusement tout de A à Z, pas de rafistolage ni de rapetassage...)

Avatar du membre
Bastoun le sudiste
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1087
Enregistré le : jeu. 02 mars 2017, 23:28
type de landcruiser : BJ 43
ville : Abriès
pays : france
mon job : A mon compte
Localisation : Abriès - Reims

Messagepar Bastoun le sudiste » ven. 19 juin 2020, 15:25

"(principe que j'ai toujours appliqué, on ne touche pas à la mécanique d'une ancienne tant qu'elle marche plutôt bien, et si on ouvre un moteur, alors, on refait sérieusement tout de A à Z, pas de rafistolage ni de rapetassage...)"

C'est un principe de mécanique presque universel nan ?? 8-)

Et en VTT, surtout jamais avant une course ou une grosse sortie, cata assurée ! ;-)

Avatar du membre
AJMA11
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1742
Enregistré le : jeu. 21 nov. 2013, 15:22
type de landcruiser : BJ 40 1976
ville : Carcassonne
pays : france
mon job : retraité

Messagepar AJMA11 » ven. 19 juin 2020, 19:19

Bastoun le sudiste a écrit :C'est un principe de mécanique presque universel nan ?? 8-)


malheureusement pas pour tout le monde :sm2:
pour ne citer qu'eux, WD France où on ouvre parfois un moteur juste pour voir s'il est ok (en apparence du moins)...

kingkoala
50+ msg
50+ msg
Messages : 92
Enregistré le : jeu. 12 mars 2020, 18:35
type de landcruiser : BJ 40
ville : bonnieres sur seine
pays : france
mon job : mac guiver des temps modernes et expert en marteaux ( mieux que Thor)

Messagepar kingkoala » ven. 19 juin 2020, 19:52

AJMA11 a écrit :
sagane a écrit :tu vas encrasser ton moteur d'ailleurs sur les moteurs ancien les reniflard étais toujours a l'air libre le fait qu'ils soit renvoyer dans l'admission maintenant ce sont les normes écologiques


sur ce point, je m'inscris en faux (énergiquement)


à part mon BJ, toutes mes anciennes ont un recyclage des vapeurs d'huile via une durite aboutissant dans le filtre à air (après la ou les cartouches en général mais pas toutes)

pour ne citer que mes anciennes actuelles (j'omets les très nombreuses voitures que j'ai eues et usées, modernes à l'époque et devenues anciennes collectionnables depuis) :
jaguar 1962, Alfa Romeo 1971, Lancia 1971, Porsche 1972, aucune norme anti pollution n'était encore en vigueur à cette époque (pour les premières obligations de contrôle du CO à 4,5%, c'est après septembre 1972 ), toutes ont un reniflard aboutissant soit dans le filtre à air, soit directement dans la tubulure d'admission...

je n'ai jamais remarqué d'encrassement particulier des moteurs de ces véhicules (à part les bougies à nettoyer plus souvent que sur les moteurs modernes qui sont eux délibérément réglés "pauvre" pour réduire le taux de CO, nos anciennes doivent être réglées plutôt "riche", normes usine d'époque 6 à 8 % CO minimum !),
les vapeurs d'huile recyclées ne font qu'ajouter une quantité minime d'huile brulée sur des moteurs qui par conception consommaient de toutes façons une petite quantité d'huile, même neufs (raison pour laquelle on les vidangeait tous les 2.500 à 5.000 km tout en complétant le niveau entre temps)
il est vrai que les moteurs 2 temps (si, si, il y a eu des voitures à moteur 2 temps, très performantes d'ailleurs...) se calaminent assez vite, mais ils roulent avec des taux d'huile dans le carburant sans commune mesure avec les quelques vapeurs d'un moteur 4 temps (même le BJ de Dean :-D )...
et ne pas oublier que les diesel à injection mécanique de la génération de nos BJ sont capables de rouler durablement avec un taux d'huile carburant supérieur à 30% et même 100%, alors, pour quelques gouttes ça ne va pas faire un pataquès :roll:

pour répondre plus précisément au problème de Dean,
c'est exact, recycler les vapeurs d'huile de son reniflard ne fera que "masquer le problème", mais c'est de voir sortir la fumée qui le dérange et c'est la seule alternative à une réfection complète du moteur (joints, queues de soupapes, segments et au passage, chemises et pistons, coussinets de bielle et de vilebrequin, etc...) qui lui coûterait bien plus cher que ce qu'il a payé pour son BJ, même sans compter la main d'oeuvre...

alors, tant que son BJ tourne plutôt bien...
(principe que j'ai toujours appliqué, on ne touche pas à la mécanique d'une ancienne tant qu'elle marche plutôt bien, et si on ouvre un moteur, alors, on refait sérieusement tout de A à Z, pas de rafistolage ni de rapetassage...)


Je suis d'accord avec toi ,en faite tout est histoire de conception
le reniflard en soit sur les moteurs modernes sont gereé electroniquement et sur les anciennes les reglages carbu sont adaptés.
Sur les GSXR c'est dans la boite à air ca lubrifie l'admission ( ecrit sur manuel garage) de plus il rajoute le systeme pair avec une injection des gazs non brulés.
c'est facile à reconnaître quand les mecs mettent une ligne ils ne retirent pas ce systeme et ca pete fort au retrogradage ( en allumant soupape échappement en titane au passage) car trop riche :lol: .
Pour les deux temps et meme wankel ( rotatif) les conso d huile sont sans commune mesure ( paix à son ame RX7 )
les deux temps sont monstrueux car plus monte dans les tours plus ils sont puissant avec comme défaut la lubrication dans le carburant et une usure prématuré de la segmentation ils y a eu des bloc a plat en 2T monstrueux ou les motogp ( qui etaient ingerable =>Doohan 10 saisons 5 à l hosto surnom terminator :shock: ),
Les RX7 prennent des tours de dingues avec une conso de dingue huile et essence , mais comme tu le dis le nombre nazbroks expert en tout mais ne sait rien , il fallait rouler avec l huile la plus cheap pour qu elles cramment , tu allais dans les chaine style norauto huile 100% sythese de compet au final pipeau.
Ou des conseils fast&furuous
une histoire un ancien ami( perdu de vue)avit un 300 ZX biturbo et il voulait des jantes (les entarxes deports c'est un merdier sur les japonaises) un modele etait ok mais les etriers touchait le mecano à meuler les etriers avant .
Dans le tunnel de la defense acceleration freinage ( explosion de liquide frein ) super cinq devant et boom.
à cause du n'importe quoi je lis les manuels en anglais
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Mieux vaut être dingue que devenir fou.

PALMER
50+ msg
50+ msg
Messages : 74
Enregistré le : mar. 01 déc. 2015, 20:33
type de landcruiser : BJ 40
ville : ALLEMOND
pays : france
mon job : Mecanicien

Messagepar PALMER » mer. 24 juin 2020, 19:27

Bonsoir
Je te déconseille de mettre un retour de reniflard sans filtration dans la pipe. Après avoir trouver des 'grattons' sur pas mal de voitures J' ai toujours fait le contraire .Pour te donner une idée, la mayonnaise que tu a dans le cache culbu en hiver quand tu fait des petits parcours va passer dedans!
Jai eu une ford escort quiavait les joints de queu de soupape morts donc de l'huile dans l'echapement ,elle n'a jamais été refusée au contrôle pour pollution.
Cordialement

Avatar du membre
dean5
100+ msg
100+ msg
Messages : 194
Enregistré le : ven. 25 oct. 2019, 09:59
type de landcruiser : BJ 40
ville : carcassonne
pays : france
mon job : jeune retraite et maintenant exploitant forestier

Messagepar dean5 » mer. 24 juin 2020, 22:02

je compter installer un recuperateur d huile de fumee style boite de degazage et retour vers le filtre a air. ainsi j aurais a purger de temps en temps la boite de degazage et la fumee injecte sera moins chargées. donc sa ferait....

sortie reniflar----> boite de degazage ----> filtre a air.


Retourner vers « MECANIQUE »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités