FJ55, question bougies (puis d'autres surement)

postez ce que vous voulez ici, vos reportages photos, vos questions mecaniques...
Avatar du membre
sam
Membre Bienfaiteur du club
Membre Bienfaiteur du club
Messages : 919
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013, 10:45
type de landcruiser : BJ 40 + BJ 46
ville : Vallée d'Aure
pays : France
mon job : Père au foyer !

FJ55, question bougies (puis d'autres surement)

Messagepar sam » mar. 18 juin 2019, 22:06

Je me décide enfin à remettre en route le FJ55

1ière étape : le mettre en état de passer le CT pour établir la carte grise à mon nom avant de faire des gros frais. Aujourd'hui, il est en carte grise suisse. Je l'ai dédouané, et j'ai l'attestation FFVE. Reste que le CT...

J'ai racheté une batterie, et j'ai remis en route tous les éclairages et toutes les fonctions électriques. Sauf la pompe de lave-glace qui est foutue. Mais elle est encore dispo neuve.
J'ai supprimé le premier silencieux qui était percé, pour le remplacer par un tube droit dans un premier temps. Il faudra de toute façon refaire une ligne complète.
Les filtres sont neufs. vidange moteur OK. Il reste les boites et ponts à faire. Et je dois changer des petites durites qui relient carburateur, delco, collecteurs, etc.

Question bougies : elles sont en place depuis des dizaines d'années. J'ai essayé à la clé à bougie, sans trop forcer. Ca ne bouge pas.

Une méthode pour les dévisser sans rien casser ? A froid ou à chaud ?
Sam - BJ40 1977 / FJ55 1979 / BJ46 1983

Avatar du membre
jean-jerome
Modérateur
Modérateur
Messages : 1816
Enregistré le : lun. 23 déc. 2013, 21:34
type de landcruiser : BJ 43 X 2 et HJ45pu
ville : Saint-Chamas
pays : france
mon job : Agriculteur

Messagepar jean-jerome » mer. 19 juin 2019, 03:55

J’ai toujours fait les bougies avec un moteur légèrement chaud, pas à température de fonctionnement mais pas froid. Parfois même comme ça il y en a qui ne veulent pas venir facilement
Un Toy un jour, Toyotiste toujours
Chi va piano va sano è chi va sano va lontano è chi va lontano a uno BJ#4

Avatar du membre
AJMA11
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1251
Enregistré le : jeu. 21 nov. 2013, 15:22
type de landcruiser : BJ 40 1976
ville : Carcassonne
pays : france
mon job : retraité

Messagepar AJMA11 » mer. 19 juin 2019, 13:48

le couple de serrage des bougies standard étant de l'ordre de 3 kg à froid, après des années, le couple de desserrage peut être plus important à froid s'il y a oxydation des pas de vis
il est donc effectivement plus facile (en principe) de desserrer des bougies à chaud, après quelques (dizaines de) minutes de refroidissement (coefficient de dilatation des bougies et de la culasse différents)...

une bonne dose de WD40 dans les puits de bougies pendant quelques jours avant, ça peut aussi aider,
de même qu'une clé à choc si tu en as une ou même un simple tournevis à choc manuel avec la douille pour bougies (il y en a une dans toute bonne boite de douilles en principe)
on peut aussi commencer par serrer un coup avant de desserrer

le risque de casse dépend surtout de la corrosion des bougies au niveau de la rondelle joint (cas si de l'eau ou autre liquide corrosif a séjourné longtemps dans les puits de bougies)
il existe des"tourne à gauche" de dimension adaptée pour extraire le filetage de la bougie en cas de casse à cet endroit

penser à remonter les nouvelles bougies (à froid) avec un peu de graisse cuivre sur le filetage, ça facilitera bien le prochain démontage...

Avatar du membre
sam
Membre Bienfaiteur du club
Membre Bienfaiteur du club
Messages : 919
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013, 10:45
type de landcruiser : BJ 40 + BJ 46
ville : Vallée d'Aure
pays : France
mon job : Père au foyer !

Messagepar sam » mer. 19 juin 2019, 14:19

J'ai la douille Bougie du lot de bord des Land Cruiser Essence de l'époque. Pas adaptée pour monter une clé à choc dessus. El la clé à bougie des outils de jardinage est trop petite.
Je vais aller acheter un outil adapté et je le ferai début de semaine prochaine, après avoir laissé le WD40 agir...

Ce qui est bien avec le 2F pour les bougies, c'est qu'il n'y a rien d'autre de ce côté du moteur. Pas de problème d'accessibilité...
Sam - BJ40 1977 / FJ55 1979 / BJ46 1983

Avatar du membre
AJMA11
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1251
Enregistré le : jeu. 21 nov. 2013, 15:22
type de landcruiser : BJ 40 1976
ville : Carcassonne
pays : france
mon job : retraité

Messagepar AJMA11 » mer. 19 juin 2019, 14:32

si tu as une (bonne) boite de douilles avec carré de 1/2 pouce, il devrait y avoir une douille pour bougies (douille longue 6 pans, parfois avec une rondelle de caoutchouc au fond pour maintenir la bougie)
sinon ça se trouve assez facilement pour pas cher, ne pas prendre de douille 12 pans, une 6 pans sera plus efficace si la bougie résiste

https://www.norauto.fr/p/douille-a-boug ... 88803.html

ça peut s'adapter sur n'importe quel tournevis à choc (ou tournevis à frapper) à 10 €

Avatar du membre
sam
Membre Bienfaiteur du club
Membre Bienfaiteur du club
Messages : 919
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013, 10:45
type de landcruiser : BJ 40 + BJ 46
ville : Vallée d'Aure
pays : France
mon job : Père au foyer !

Messagepar sam » mer. 19 juin 2019, 14:40

Cette douille n'est pas dans mon coffret. Pourtant d'une grande marque française...

Je passerai samedi chez Norauto, puisque je dois "descendre à la ville"...
Sam - BJ40 1977 / FJ55 1979 / BJ46 1983

Avatar du membre
sam
Membre Bienfaiteur du club
Membre Bienfaiteur du club
Messages : 919
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013, 10:45
type de landcruiser : BJ 40 + BJ 46
ville : Vallée d'Aure
pays : France
mon job : Père au foyer !

Messagepar sam » lun. 24 juin 2019, 10:02

C'est bon, les 6 sont desserrées. avec la clé à douille 1/2, moteur légèrement chaud.
Pas eu besoin de la clé à choc.
Je remonte 6 bougies neuves Denso ce soir, à la clé dynamométrique et avec de la graisse cuivre.
Ensuite, les freins qui aujourd'hui ne sont que des ralentisseurs... Il y a pas mal de sujets là dessus pour m'aider.
Sam - BJ40 1977 / FJ55 1979 / BJ46 1983

Avatar du membre
AJMA11
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1251
Enregistré le : jeu. 21 nov. 2013, 15:22
type de landcruiser : BJ 40 1976
ville : Carcassonne
pays : france
mon job : retraité

Messagepar AJMA11 » lun. 24 juin 2019, 17:19

comme quoi, il vaut mieux avoir le bon outil !

à priori, les freins d'un 55 ne sont guère différents de ceux d'un série 4 ou 6 selon le montage
qu'as-tu comme freins là dessus ?
4 tambours ? 2 disques avant ? ou 4 disques comme sur HJ60 ?

de toutes les façons, la 1ère chose à faire c'est de démonter et de sortir tous les pistons pour voir si pistons et cylindres ne sont pas ou au moins pas trop marqués
des cylindres légèrement marqués peuvent être récupérés avec un coup de honoir, idem pour le MC (idem aussi pour le MC et récepteur d'embrayage)

ensuite tu peux tout remonter, bien purger et voir si ça freine correctement
ou mieux
remplacer tous les joints et les flexibles, de préférence en flexibles aviation, mine de rien, ça suffit à bien améliorer le freinage
tu devrais trouver ça sans problème chez Goodrigde étant donné que le FJ55 a été bien diffusé aux US (N.B. s'ils ne sont pas au catalogue, Goodridge France peut éventuellement en fabriquer sur mesure)

Avatar du membre
sam
Membre Bienfaiteur du club
Membre Bienfaiteur du club
Messages : 919
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013, 10:45
type de landcruiser : BJ 40 + BJ 46
ville : Vallée d'Aure
pays : France
mon job : Père au foyer !

Messagepar sam » lun. 24 juin 2019, 18:23

Avant les freins, ça ne tourne toujours pas rond avec 6 bougies neuves Denso (achetées chez Toy avec la bonne référence)...
Et ça sent toujours l'essence imbrulée à l'échappement

Autour de l'allumage, il y a le faisceau. J'entends un "tic" à chaque fil quand je débranche moteur tournant, mais je me prends le jus sur 2 des 6 fils.
A savoir si ils sont à la bonne place sur le distributeur aussi...
Il y aussi le distributeur, et une bobine...

Freinage : disques étriers, tambours sont communs au série 4 et série 6. je trouverai
Sam - BJ40 1977 / FJ55 1979 / BJ46 1983

Avatar du membre
AJMA11
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1251
Enregistré le : jeu. 21 nov. 2013, 15:22
type de landcruiser : BJ 40 1976
ville : Carcassonne
pays : france
mon job : retraité

Messagepar AJMA11 » lun. 24 juin 2019, 21:07

Aïe, là ça se complique...

pour un allumage "classique" il y a effectivement :
    - un rupteur (dont le toucheau ne doit pas être très usé, les grains doivent être en parfait état, exempts d'oxydation, ni relief, ni creusé et l'écartement doit être correctement réglé au point d'allumage statique généralement quelques degrés avant le point mort haut, il y a généralement un repère sur le bloc et sur le volant moteur ou sur la poulie du vilebrequin). Le fil d'alimentation basse tension du rupteur doit être en parfait état et correctement isolé du corps de l'allumeur
    - un condensateur interne ou externe
    - une bobine avec 2 bornes basse tension dont les fils et cosses doivent être en parfait état et exempts d'oxydation, un fil haute tension qui relie la bobine au chapeau du distributeur, faire le même examen que pour les fils de bougie et vérifier la continuité
    - un rotor ou doigt (difficile à tester et à diagnostiquer, s'il est défectueux, le courant haute tension n'arrive plus régulièrement ou plus du tout aux fils de bougies - je viens d'avoir ce problème avec la Jaguar, rotor "état neuf" mais HS)
    - un chapeau de distributeur, il faut désoxyder tous les plots et vérifier qu'il n'y a aucune fissure même peu visible, vérifier aussi que le charbon monté sur ressort qui assure le contact avec le rotor n'est pas absent, cassé, trop usé, etc sinon, le contact haute tension entre la bobine et le rotor risque d'être inexistant ou intermittent et irrégulier
    - dans le distributeur, sous la platine porte rupteur, il y a des masselottes qui modifient l'avance quand le régime augmente, elles sont parfois "collées" par la vieille graisse solidifiée à retirer et à remplacer par de la graisse neuve (attention, juste un film passé au pinceau, pas plus) et sur certains allumeurs on trouve aussi une capsule à dépression raccordée à la tubulure d'admission ou au carbu, parfois même avec une mollette permettant de modifier l'avance (selon le carburant et l'altitude...)

si tes fils de bougies présentent un défaut d'isolation,
dégages le fil et sa cosse de l'embout isolant en le faisant remonter sur le fil (parfois assez dur, mais un coup de WD40 sur le fil et dans l'embout peut aider)
les vieilles cosses sont souvent oxydées (vert de gris) et parfois même le fil de cuivre s'oxyde à l'intérieur de la gaine, on peut généralement recouper 2 cm et replacer la cosse, fais la même chose côté distributeur
examines attentivement tes embouts isolants, toute fissure est à proscrire (ça peut tout de même se "réparer" avec de la colle polyuréthane genre colle à pare brise), ça peut inciter l'étincelle à se faire avec la culasse au lieu d'aller vers les électrodes de la bougie et dans ce cas, pas d'allumage sur ce cylindre !

mets des gants en caoutchouc, et refais ton test moteur tournant mais avec une bougie connectée successivement à chaque fil et mise à la masse, il doit y avoir une belle étincelle bleue ou blanche entre les 2 électrodes (tu peux très bien tester tous les fils avec une 7ème bougie en laissant tes 6 bougies en place)


l'ordre d'allumage d'un 6 en ligne est simple à vérifier c'est 1-5-3-6-2-4 (sur un V6 c'est plus compliqué car il existe plusieurs séquences d'allumage selon le constructeur), pour repérer la position du doigt et du plot correspondant au cylindre 1, mettre le moteur au point mort haut (repère du point d'allumage statique)

pour vérifier si ton écartement des vis platinées est correct et si tu as un multimètre de mécanicien, tu peux (moteur tournant) mesurer l'angle de Dwell qui doit être de l'ordre de 38°+/- 3° pour un 6 cylindres, le réglage se fait en augmentant ou diminuant l'écartement des vis platinées (certains préconisent de le régler au maximum soit 41° pour compenser l'usure future du toucheau et espacer les réglages de l'écartement)

bj42
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1253
Enregistré le : ven. 09 déc. 2011, 11:42
type de landcruiser : BJ 42
ville : saint pierre
pays : reunion
mon job : non renseigné

Messagepar bj42 » mar. 25 juin 2019, 08:19

salut
ton problème vient en grande partie des fils de bougies, ils sont morts...secs....bouffés par la chaleur...etc

sur une ford taunus 1979, je faisait 50frs par semaine pour aller bosser
un soir j ouvre le capot, il faisait nuit, pour remplacer une ampoule et là c etait saturday night fever dans le compartiment moteur !! :-D
j ais remplacé les fils de bougies, tout nickel...je pars au boulot, je fais 50frs d essence...une semaine passe...je m arrette a la pompe je fais 50frs d essence...MAIS NON!! ça rentre plus!!
j avais diminué par deux ma conso de carburant

si tes fils sont morts, le courant d allumage se ballade un peu partout et n allume pas correctement à la bougie. si t entend un "TIC" ça veut dire que l etincelle se barre ailleurs que dans la bougie!!

Avatar du membre
sam
Membre Bienfaiteur du club
Membre Bienfaiteur du club
Messages : 919
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013, 10:45
type de landcruiser : BJ 40 + BJ 46
ville : Vallée d'Aure
pays : France
mon job : Père au foyer !

Messagepar sam » mar. 25 juin 2019, 09:24

Le "tic", c'est quand j'enlève le fil d'une des 6 bougies moteur tournant que je l'entends. pas quand tous les fils sont à leur place. Par contre, je ne l'entends pas de la même intensité sur tous les fils.
Bobine, condensateur et faisceau ne sont pas chers sur ce modèle. Je vais peut-être commencer par ça.
Comme j'ai eu de bonnes surprises en électricité (moteur essuie glace fonctionnel, moteur ventilation fonctionnel, clignos, warning, feux phares, tout a marché... je peux mettre un peu de sous dans l'allumage.
Sam - BJ40 1977 / FJ55 1979 / BJ46 1983

bj42
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1253
Enregistré le : ven. 09 déc. 2011, 11:42
type de landcruiser : BJ 42
ville : saint pierre
pays : reunion
mon job : non renseigné

Messagepar bj42 » mar. 25 juin 2019, 09:45

sam a écrit :Le "tic", c'est quand j'enlève le fil d'une des 6 bougies moteur tournant que je l'entends. pas quand tous les fils sont à leur place. Par contre, je ne l'entends pas de la même intensité sur tous les fils.
Bobine, condensateur et faisceau ne sont pas chers sur ce modèle. Je vais peut-être commencer par ça.
Comme j'ai eu de bonnes surprises en électricité (moteur essuie glace fonctionnel, moteur ventilation fonctionnel, clignos, warning, feux phares, tout a marché... je peux mettre un peu de sous dans l'allumage.


priorité au faisceau! la bobine j ais envie de te dire que c est inusable sinon ça tombe en panne direct, le condo aussi change le , avec l age ils sechent

bj42
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1253
Enregistré le : ven. 09 déc. 2011, 11:42
type de landcruiser : BJ 42
ville : saint pierre
pays : reunion
mon job : non renseigné

Messagepar bj42 » mar. 25 juin 2019, 09:59

bien nettoyer le doigt et les contacts de tête d allumeur

bj42
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1253
Enregistré le : ven. 09 déc. 2011, 11:42
type de landcruiser : BJ 42
ville : saint pierre
pays : reunion
mon job : non renseigné

Messagepar bj42 » mar. 25 juin 2019, 13:43

j oubliais, verifie que la depression fonctionne, moteur en marche ça doit aspirer au niveau de l allumeur, et toujours moteur en marche, si tu aspires a l aute bout du tube, le regime moteur doit changer
j ais deja eu un problème de tube porreux et une fois un tube trop souple qui s ecrasait


Retourner vers « MECANIQUE »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 14 invités