injection régulateur

postez ce que vous voulez ici, vos reportages photos, vos questions mecaniques...
mich
Membre du club
Membre du club
Messages : 149
Enregistré le : mar. 09 févr. 2016, 10:41
type de landcruiser : BJ 40
ville : ancelle
pays : france
mon job : conception four traitement thermique industriel

injection régulateur

Messagepar mich » mar. 23 avr. 2019, 11:16

Bonjour à tous
Soucis sur un moteur B avec la pompe avec lubrification pression moteur.
Le bj en position délicate dans la pente, il cale, et très difficile à réamorcer. (pompe de gavage + accélérateur manuel tiré à fond). (4 fois)
C'est la que tu te te dis le treuil mécanique est aussi limité.
Donc je voulais vérifier la partie régulateur de la pompe, la membrane etc.
Au vue des symptômes, dois-je prévoir de caler le ressort.
On dirait quand l'aspiration du moteur est maxi, la membrane reste "coller" donc le ressort qui assure une membrane "libre" est trop faible?
Je pensais démonter la pompe et d'essayer de régler la membrane de façon plus libre.
Pour info pompe de gavage neuve, filtre et tous les joints neufs. Si l'on arrive à mettre le véhicule dans la pente il se réamorce.
....Vous pensez que je suis dans la bonne direction?
Est-ce que le ressort se trouve en neuf, et le joint de la partie régulateur.
merci beaucoup michel

bj42
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1253
Enregistré le : ven. 09 déc. 2011, 11:42
type de landcruiser : BJ 42
ville : saint pierre
pays : reunion
mon job : non renseigné

Messagepar bj42 » mar. 23 avr. 2019, 13:23

un truc que je comprends pas ;-)

tu dis: Le bj en position délicate dans la pente, il cale
et ensuite: Si l'on arrive à mettre le véhicule dans la pente il se réamorce.

tu peux eclaircir stp?

Avatar du membre
BJ45de84
Bureau du club
Bureau du club
Messages : 3025
Enregistré le : lun. 12 juin 2006, 08:38
type de landcruiser : BJ 45 1984
ville : Fontenois les Montbozon
pays : France
mon job : Retraité
Localisation : Haute-Saône

Messagepar BJ45de84 » mar. 23 avr. 2019, 14:00

Je récapitule.
Moteur en pente (dans quel sens ?).
Baisse de pression d'huile moteur(confirmée par le manomètre du tableau de bord ?).
Pressostat de sécurité pression basse EDIC coupe l'injection.

Solution éventuelle
Compléter le niveau d'huile au maximum de la jauge.
Remise en état de la pompe à huile.
Bernard
BJ 45 de 1984, dernière version avec BV4, disques, DA, 406 000 km. Propriétaire depuis 1986.
Rénové en 2002 : caisse arrière électro-zinguée 15/10, toit relevable alu.
Suspension +5, turbo, BV5, Powertrax arrière, réservoirs 150 l, compresseur d'air Sanden.

mich
Membre du club
Membre du club
Messages : 149
Enregistré le : mar. 09 févr. 2016, 10:41
type de landcruiser : BJ 40
ville : ancelle
pays : france
mon job : conception four traitement thermique industriel

Messagepar mich » mar. 23 avr. 2019, 14:29

Merci de prendre du temps pour m'aider.
Le bj dans la pente en montée raide. Et si on redescend au frein à main et qu'on tourne le bj à la descente tu démarres et il se réamorçe sans pb.
Niveau d'huile 3/4 plein.
Pour info en tirant à fond l'accélérateur à main + un qui pompe au gavage ça se réamorce même dans la pente. C'est pour cela que je pensais au ressort de régulateur trop faible.
Est ce que je teste le manocontact de pression?
Pompe à huile en bout devant le moteur, je n''ai jamais fait l'entretien.
a+ michel

Avatar du membre
BJ45de84
Bureau du club
Bureau du club
Messages : 3025
Enregistré le : lun. 12 juin 2006, 08:38
type de landcruiser : BJ 45 1984
ville : Fontenois les Montbozon
pays : France
mon job : Retraité
Localisation : Haute-Saône

Messagepar BJ45de84 » mar. 23 avr. 2019, 15:09

Observe la pression d'huile au tableau de bord quand la pente augmente. Si le moteur s'arrête et que l'aiguille du manomètre reste au dessus de la première graduation, il est possible que le pressostat sécurité pression basse d'huile est trop sensible ou déréglé ? Essaye de refaire la manoeuvre en débranchant le pressostat qui ne sera plus actif et surveille toujours l'aiguille. Arrête le moteur si elle descend à zéro.
Bernard
BJ 45 de 1984, dernière version avec BV4, disques, DA, 406 000 km. Propriétaire depuis 1986.
Rénové en 2002 : caisse arrière électro-zinguée 15/10, toit relevable alu.
Suspension +5, turbo, BV5, Powertrax arrière, réservoirs 150 l, compresseur d'air Sanden.

mich
Membre du club
Membre du club
Messages : 149
Enregistré le : mar. 09 févr. 2016, 10:41
type de landcruiser : BJ 40
ville : ancelle
pays : france
mon job : conception four traitement thermique industriel

Messagepar mich » mar. 23 avr. 2019, 15:41

Merci Bernard
Non dans la pente, au moment ou le moteur cale et ne redémarre pas, il n''a pas de modification de la position de l'aiguille.

mich
Membre du club
Membre du club
Messages : 149
Enregistré le : mar. 09 févr. 2016, 10:41
type de landcruiser : BJ 40
ville : ancelle
pays : france
mon job : conception four traitement thermique industriel

Messagepar mich » mar. 23 avr. 2019, 16:58

Bernard
J'habite à 1400m sans compensateur on se balade entre 1400 et 2000m; huile de synthèse 10W40.
Peut-être une influence?

mich
Membre du club
Membre du club
Messages : 149
Enregistré le : mar. 09 févr. 2016, 10:41
type de landcruiser : BJ 40
ville : ancelle
pays : france
mon job : conception four traitement thermique industriel

Messagepar mich » jeu. 25 avr. 2019, 09:48

Bonjour
Oui Bernard tu as raison en débranchant le manocontact de pression d'huile EDIC, il n'y a plus le pb de coupure.
J'ai testé le manocontact en fermant le circuit (à la masse) le moteur se coupe aussi, l'EDIC fonctionne.
Le schéma de la position (à plat et dans la pente) Position de la sonde manomètre et du manocontact EDIC. Dimensions approchés.
a) est-ce que le carter est dans la bonne position?
b) longueur de jauge.
c) le contacteur est défectueux?
d) la pompe à huile ne donne pas assez
Merci et a+ michel
Fichiers joints
tôle caisson-carter pour treuil avec écubier rév b-et carter dans la pente.pdf
(46.01 Kio) Téléchargé 25 fois

Avatar du membre
jean-jerome
Modérateur
Modérateur
Messages : 1815
Enregistré le : lun. 23 déc. 2013, 21:34
type de landcruiser : BJ 43 X 2 et HJ45pu
ville : Saint-Chamas
pays : france
mon job : Agriculteur

Messagepar jean-jerome » jeu. 25 avr. 2019, 10:11

Les mano-contact d’huile ne mesurent pas le niveau de cette dernière mais la pression dans le circuit de lubrification. Teste tes contacteurs avec les pressions données par Toyota. Je n’ai pas les valeurs en tête, si d’ici ce soir tu n’as pas eu ces valeurs je regarderai dans mes docs.
Un Toy un jour, Toyotiste toujours
Chi va piano va sano è chi va sano va lontano è chi va lontano a uno BJ#4

mich
Membre du club
Membre du club
Messages : 149
Enregistré le : mar. 09 févr. 2016, 10:41
type de landcruiser : BJ 40
ville : ancelle
pays : france
mon job : conception four traitement thermique industriel

Messagepar mich » jeu. 25 avr. 2019, 11:45

Oui merci Jean-Jérôme,
En fait le croquis c'est pour mettre en évidence que dans cette position, le travail de la pompe de graissage est aussi plus difficile.(épicycloïdal).
Que penses-tu si je vérifie le clapet de décharge sur le coté gauche du corps de pompe en tête mickey.
Est-ce que c'est lui qui contrôle la pression?
Je vais changer le manocontact, je ne sais pas le tester précisément en charge.
J'avais la bride qui se monte au niveau du filtre avec pression et temp d'huile, mais ça ne donne pas l'info, quand tu es à 45° au niveau du manocontact "EDIC".
merci michel

Avatar du membre
jean-jerome
Modérateur
Modérateur
Messages : 1815
Enregistré le : lun. 23 déc. 2013, 21:34
type de landcruiser : BJ 43 X 2 et HJ45pu
ville : Saint-Chamas
pays : france
mon job : Agriculteur

Messagepar jean-jerome » jeu. 25 avr. 2019, 12:09

Le clapet de décharge est effectivement là pour gérer la pression d’huile en fonction du régime moteur et de la température de l’huile mais en conséquence tout est lié au débit de la polpe. En effet la viscosité de l’huile est directement liée à sa température. Il se peut que le ressort de tarage se soit «écrasé »
Un Toy un jour, Toyotiste toujours
Chi va piano va sano è chi va sano va lontano è chi va lontano a uno BJ#4

Avatar du membre
BJ45de84
Bureau du club
Bureau du club
Messages : 3025
Enregistré le : lun. 12 juin 2006, 08:38
type de landcruiser : BJ 45 1984
ville : Fontenois les Montbozon
pays : France
mon job : Retraité
Localisation : Haute-Saône

Messagepar BJ45de84 » jeu. 25 avr. 2019, 13:05

Nos 3B avec EDIC sont probablement les moteurs les mieux protégés de l'histoire de l'automobile. :D

A l'origine, cette particularité semble avoir été développée par Toyota suite à un incendie meurtrier dans une galerie de mine australienne ? Pour éviter les conséquences d'un calage dans la pente et redémarrage en marche arrière inopiné provoquant une sortie des gaz d'échappement par l'admission et faisant brûler le filtre, avec ...le reste de la voiture ! Désormais, si le moteur repart "à l'envers", la pression d'huile devient négative et l'EDIC coupe l'injection.

Pour pallier une montée d'huile paresseuse en hiver, j'ai ajouté un interrupteur au tableau avec lequel je supprime la sécurité pression basse d'huile au démarrage. Ce qui m'évite de démarrer systématiquement deux fois quand la température extérieure descend en dessous de 10°C.
Bernard
BJ 45 de 1984, dernière version avec BV4, disques, DA, 406 000 km. Propriétaire depuis 1986.
Rénové en 2002 : caisse arrière électro-zinguée 15/10, toit relevable alu.
Suspension +5, turbo, BV5, Powertrax arrière, réservoirs 150 l, compresseur d'air Sanden.


Retourner vers « MECANIQUE »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités