Suspentions pneumatiques

postez ce que vous voulez ici, vos reportages photos, vos questions mecaniques...
Avatar du membre
boulou
100+ msg
100+ msg
Messages : 129
Enregistré le : sam. 10 sept. 2016, 16:23
type de landcruiser : HJ 61 1989
ville : Lège- Cap Ferret
pays : france
mon job : charpentier

Re: Suspentions pneumatiques

Messagepar boulou » mer. 27 déc. 2017, 09:19

Bonjour à tous. Un peu absent ces derniers temps. On ne peut pas être partout...
Pour infos, je place ici la copie du tuto que j'avais fait sur sixtoys à propos de mes boudins gonflables installés en décembre 2011 et toujours en fonctionnement.

Pour commencer, on va tomber les tampons de butée de pont arrière afin d'installer la suspension pneumatique.
On s'y prend à l'avance avec du dégrippant, sinon, risque de casse d'une vis dans le châssis.
Image
Une fois les deux tampons enlevés et leur emplacement passé à l'antirouille, on va devoir modifier légèrement le circuit de freinage arrière droit, sinon, la platine basse ne va pas passer. On défait la vis et on tord délicatement le tuyau comme ça :
Image
On remarquera au passage la demi-lame de compensation de charge, en blanc à gauche, que la suspension pneumatique est destinée à remplacer.

Puis on vient loger une petite équerre comme ça pour refixer le tuyau :
Image

J'avais commandé chez notre partenaire fournisseur à Ondres le kit de suspension Air Lift prévu pour les séries 6. Au déballage du colis, je suis resté dubitatif quant au dimensionnement des boudins livrés, ayant déjà eu un retour d'expérience de ce genre de matériel dans des conditions de raid sévères. En clair, le bazar me semblait sous-dimensionné. Georges m'a donc envoyé un autre modèle, prévu pour des charges allant jusqu' à 5 tonnes, mais non prévu pour série 6, à savoir le kit SKN 1031.
http://www.euro4x4parts.com/pieces/skn1 ... _1130.html
Voici le kit au déballage :
Image

Il va falloir modifier les platines pour les adapter à la série 6.
On commence par celle du haut.
J'y ai fait des trous supplémentaire pour pouvoir les fixer dans les emplacements existants des tampons d'origine.
Image

Pour celui de gauche, à cause du passage de la ligne d'échappement, on va devoir couper un angle, et naturellement, je me suis trompé la première fois. J'ai ressoudé...
Maintenant que j'ai une sortie latérale, cette découpe n'est plus utile, ainsi que la tôle de protection thermique, que l'on voit à droite des boudins dans la photo du contenu du kit.
Image

La platine basse, quant à elle, va être limée telle que l'on voit sur l'image suivante :
En haut, la platine limée, en bas, celle d'origine. C'est pour casser l'arête qui vient se poser sur le pont. On s'est demandé si ce montage n'allait pas tourner par rapport au pont, mais en 6 ans et 4 barouds, rien n'a bougé.
Image

Le boudin droit avec ses deux platines :
Image

et quelques vues du bazar en place :
Vue de derrière
Image
Vue de devant, on remarquera la fixation sur le pont avec les brides fournies dans le kit.
J'ai vu par ailleurs un montage avec une platine basse prise dans les brides du paquet de lame, un autre avec la platine qui vient se fixer à l'aide de brides sur le paquet de lames.
Image

alors que la platine du dessus ne tient que par deux boulons. On se posait également la question de la fiabilité de cette fixation, mais tout est toujours en place.
Image

J'ai, à la demande d'Euro 4x4 dessiné plusieurs types de platines afin d'optimiser la fiabilité de la fixation du système, mais le prototype est resté à l'état de dessin chez mon chaudronnier, qui a apparemment d'autres préoccupations...

Il ne restera plus qu'à installer les tuyaux d'air rouges, avec leur valve de gonflage, ou un kit de gonflage avec manomètres et compresseur pour modifier la pression des boudins en roulant.

L'avantage indéniable est de pouvoir compenser l'assiette du véhicule en fonction du chargement, voire de peaufiner l'horizontalité du véhicule au bivouac.

Les gros boudins permettent de travailler à pression relativement basse. On y gagne en confort. 1,3 bar en utilisation courante, 2 bars en tractage lourd ou conditions de baroud sévères.

Ne pas oublier régler le compensateur de freinage en fonction de la garde au sol si celle-ci est modifiée et également de dégonfler les boudins pour rétablir l'assiette quand vous avez dételé la remorque de 3,5T car sinon, à cause du compensateur, le freinage arrière est inexistant.

Avatar du membre
BJ45de84
Bureau du club
Bureau du club
Messages : 2692
Enregistré le : lun. 12 juin 2006, 08:38
type de landcruiser : BJ 45 1984
ville : Fontenois les Montbozon
pays : France
mon job : Retraité
Localisation : Haute-Saône

Messagepar BJ45de84 » jeu. 28 déc. 2017, 18:32

Merci pour le complément d'information. ;)
Bernard
BJ 45 de 1984, dernière version avec BV4, disques, DA, 380 000 km. Propriétaire depuis 1986.
Rénové en 2002 : caisse arrière électro-zinguée 15/10, toit relevable alu.
Suspension Ironman, turbo, BV5, Powertrax arrière, réservoirs 150 l, compresseur d'air Sanden.


Retourner vers « MECANIQUE »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité